Remèdes naturels pour nos amis à 4 pattes

TOP CONSEILS DES BONS PRODUITS ANIMALIERS

 

CONSEILS GENERAUX DIVERS / CUISINE 

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES / FORME / BIEN ETRE

RESERVES A NOS PRECIEUX PETITS AMIS

>> LES ALIMENTS DECONSEILLES POUR NOS CHATS

L'alimentation est aussi importante pour eux que pour nous, inutile je pense de le redire tout le monde normalement le sachant d'office, voici en tout cas toujours dans la rubrique des bonnes vieilles choses indispensables à savoir, les aliments théoriquement non recommandés pour nos chats/chiens ci après en commun (les chocolat, oignon par ex), en reprécisant bien encore une fois qu'une bonne complète équilibrée et suffisante alimentation végétarienne leur est parfaitement objectivement possible avec des bioproduits frais ou tout faits mélangés comme à l'ordinaire d'une alimentation à prédominance humide avec moins (ou même plus du tout) de croquettes (alimentation sèche) pouvant même à la longue poser des problèmes de santé telles les cystites etc... 

Tous nos animaux, chats, chiens etc..ne sont, comme on le sait, naturellement pas attirés ni par la forte odeur caractéristique ni le goût assez particulier de tous les agrumes acides.

Les aliments pour chien de base pas vraiment idéalement adaptés pour nos petits félins

Les crèmes glacées, crèmes dessert, yaourts sucrés, pâtisseries

Le pain de mie, les viennoiseries

Les sucre, sel et chocolat sous toutes leurs formes

Les graisses cuites (poisson frits, sauces...)

L'oeuf cru

La rebutante "viande pour animaux" (rayon boucherie), les os surtout cuits plus friables, la charcuterie

Les poissons avec arêtes, ou simplement cru, les viscères dedans

Prendre toujours la précaution de rincer le thon nature en boîte qu'on leur donne (valable aussi pour tous les fruits de mer) en ajoutant ensuite soi même un filet d'huile bio dessus pour combler les omégas absents si elle n'est pas contenue directement à l'intérieur à l'achat.

Les pois chiches, haricots secs, ail (nuance uniquement si en grosse quantité), échalote, oignon (c'est connu !)

Le café au lait aussi indigeste pour eux que pour nous d'ailleurs pas étonnant du tout !

éventuellement on peut ajouter dans cette déjà il est vrai assez longue liste pourtant pas pour autant non exhaustive :  l'avocat, le raisin .... fonction bien entendu des cas, goûts innés et acquis de chacun (adopté chatons ou pas etc)..

Sans compter certaines plantes (feuilles) toutes confondues en extérieur/intérieur plus ou moins répandues (azalées, rhododendron, belladone, muguet, yucca, tulipe, narcisse, jonquille etc etc la liste étant assez longue) qu'ils rejettent en vomissant heureusement sans conséquence la plupart du temps.
 

>> ALIMENTS DECONSEILLES POUR NOS CHIENS

Voici maintenant la liste de nos chers toutous avec à l'identique les aliments initialement non conseillés pour leurs estomacs : les champignons même ceux prétendument de prime abord comestibles pour nous, le chocolat (c'est bien connu), les oignons eux parfois même carrément mortels selon la quantité ingérée, et le poids du chien.Il y en a qui vont forcément bien évidemment en tolèrer plus ou moins bien certains, la plupart du temps habitués jeunes qu'ils sont à en consommer en quantité réduite raisonnable s'entend..l'inverse, les excès n'étant pas conseillé du tout, ouvrons un minimum l'oeil ! Citons le raisin, les noix de macadamia, les os de volaille, lapin, potentiellement dangereux pour eux s'ils viennent à se briser comme ça arrive forcément assez souvent par la force des choses avec de possibles blessures internes qu'on peut éviter d'autant plus, autant que se peut, justement en les évitant ! Parmi les autres conseils secondaires, veillons également à ce qu'ils ne s'amusent pas comme ils le font parfois, à déterrer les bulbes de fleurs qui eux aussi, il faut le savoir également, sont très toxiques pour eux, tout comme d'ailleurs, soit dit en passant, les liquides de refroidissement, poisons odorants des voitures qui les attirent irrésistiblement.Sachons formellement nous en prémunir en écartant toute fuite et surtout tout matou qui tournerait fortuitement autour : simple question de survie sans prise de risque inutile !

Spécial ânes et chevaux !

Chose peu connue dont justement nous nous devons de toucher vite fait 2 mots : dans les "mauvaises bonnes idées" ne pas donner de pain frais ou vieux aux ânes à cause du glucose amidonné qui ne leur veut pas du bien même s'ils en raffolent apparemment (pommes et carottes leur sied elles à merveille) ; quant aux chevaux par contre, du vieux pain râssis leur va très bien !
 
* SOINS PHYTO ANIMO

Passons maintenant à un sujet tout aussi important, celui du "bien porter" de nos précieux amis à fourrure avec les vitaux soins phyto de base à ajouter en petites quantités dans leurs boissons, nourritures, parties du corps, ou corps entier (shampooings etc).Les moyens les plus simples, inoffensifs sans conséquence néfaste sont comme souvent les meilleurs ! Sachez qu'il existe des ouvrages précis sur le sujet comme par exemple parmi beaucoup d'autres "Des plantes et des soins naturels pour notre animal de compagnie"..Se renseigner au cas par cas pour plus de précision pour les autres bêtes à 2 ou 4 pattes, poils, plumes, écailles, ailes..simple question cette fois de goût, palais, espèces diffèrentes ! 

A savoir en règle générale :

- antibiotique naturel végétal / "booster" des défenses immunitaires aux changements de saisons hivernales et selon les besoins spécifiques changeants selon chaque animal (voir ci-dessous).Veillez à en avoir toujours sous la main, ça peut toujours servir aux moments voulus plus spécifiques (refroidissements etc), ainsi que plus spécialement dans leur période dite vieillissante, au bon entretien général de la vue, dentition, on peut aussi avoir besoin d'un bon produit préventif pour la préservation des os, ou curatif anti arthrose ! Tous les aliments bio contiennent en principe tous les principaux éléments indipensables au maintien global de leur bien être (taurine, spiruline etc), les complèments sont à rajouter en cas d'apparition de symptômes précis.

Sans oublier des vrais trésors de la nature bons initialement pour toute une foule de choses, d'ailleurs les mêmes pour eux et nous, aucune diffèrence à ce niveau tout le monde peut ainsi en profiter facilement pleinement, à mettre la plupart du temps dans leur nourriture ou eau, tels la levure de bière dont ils raffolent en plus, l'echinacée, l'argent colloïdal, la propolis pure naturelle sans ajout, l'aloe vera, jus d'herbe d'orge, le silicium organique de qualité bio, les riches argiles de couleur reminéralisantes pour diverses applications externes (fracture etc), l' EPP (extrait de pépins de pamplemousse avec une dose approximative en fonction du poids de 5 gouttes diluées dans un peu d'eau/10 kgs ou des aliments) "à double usage" (vermifuge interne en absorption par la gueule + anti puces externe à déposer sur le poil), le jus d'herbe d'orge en petite quantité en poudre..N'omettons pas non plus qu'en règle générale les chats sont normalement de constitution plus fragile que les chiens, raison de plus pour les surveilller comme il se doit d'encore plus près..

Précisons aussi que comme son nom l'indique, la médecine chimique urgentiste est très bien pour les urgences, la douce agissant plus en profondeur sur le long terme, les 2 sont donc parfaitement complèmentaires fonction des circonstances et du temps d'action qu'on a au départ..Il va de soit qu'il faut bien entendu, inutile de le stipuler également, redoubler d'attention envers eux au fur et à mesure que les années passent ! Plus précisément quand un animal arrive bon an mal an vraiment en fin de vie avec des complications souvent inéluctables de santé, mieux vaut parfois cependant le laisser tranquillement et sereinement vivre ses derniers instants chez soi dans son petit coin bien familier que de risquer de surcroît de le traumatiser par un plus ou moins brutal séjour chez son véto aussi compétent soit-il..là n'est pas la question..Simple question d'appréciation de chaque situation donnée de peur quelque part d'une certaine manière, de faire pire que mieux, ça s'est malheureusement assez souvent vu dans la réalité des consultations des cabinets vétérinaires..sans pour autant non plus vouloir comme on dit "chercher la petite bête à tout prix surtout là où il n'y en aurait pas.." autrement dit trouver le détail qui coince.. Et par la même employer autant que possible dans la mesure du possible comme toujours, tous les bons produits naturels adéquats fonction des pathologies..).Liste des fournisseurs de bons produits dans les liens...
 
. LES CHATS .

~ antibiotique naturel : l'argent colloïdal bon pour tout d'ailleurs soit dit en passant qu'on peut entre autre se procurer sur le site / essania.10.com . l'extrait de pépins de pamplemousse en petites quantités par cures dans son eau ou ses aliments (ou au pire directement dans la gueule à l'aide d'une mini seringue). La propolis pure naturelle (sans alcool ni huiles essentielles nos animaux n'aimant pas ces dernières) pouvant aussi s'utiliser en usage externe selon les cas..l'argile verte en poudre etc

~ Petites blessures diverses : Prendre déjà l'un ou l'autre des 2 produits pré cité généralement en préventif désinfectant externe et interne quelle que soit l'intrusion subie sur l'animal pour éviter/limiter toute désagréable malvenue inflammation future (blessure, boursouflure, piqure etc).Les huiles essentielles naturelles de tea tree (arbre à thé) ou encore de lavande éventuellement mais uniquement en externe cette fois ! 

~ remise en forme : silicium organique de qualité (voir ci dessous), aloes, argent colloidal, levure de bière naturelle, extrait de pépins de pamplemousse, jus d'herbe d' orge, echinacée, argile verte en poudre

~ les os / entretien du capital osseux : le silicium organique de qualité (G5, prêle, ortie etc)
 
~ anti inflammatoire (arthrite/arthrose ou autre) : curcuma bio (épice qu'on trouve facilement), extrait de bourgeons de cassis ou racine de réglisse (2 "cortisones dites végétales" à la place de la chimique), la "griffe du diable"

~ maladie dégénérative : curcuma, l'ail en très très petite quantité dans la pâté, gingembre, luzerne, echinacée, trèfle rouge, champignons (reishi, shutake, maïtake), argile verte en poudre

~ difficulté respiratoire (asthme bronchique etc dû éventuellement au pollen, poussières en essayant de chercher au mieux la cause etc) : huiles essentielles en diffuseur au choix d'eucalyptus, menthe poivrée.Les plantes : tisanes de sauge et mauve, molène, réglisse, guimauve, tussilage, astragale, l'échincacée ou (et) l'agent colloïdal pour rebooster l'organisme.En homéopathie : althea etc 

~ problèmes de peau : levure de bière naturelle, silicium organique (voir ci dessus), aloe vera bio en externe et ou interne, argent colloidal

~ vermifuge 2 fois/l'an aux changements de saison : carottes rapées crues, un peu d'ail (anti vers internes) hâché mélangé à sa pâtée, EPP (extrait de pépins de pamplemousse) par petites cures de quelques jours dans l'eau à raison de 5 gouttes pour un poids de 10kg ou les aliments, propolis sous une forme ou une autre (bonne aussi contre les poux, les puces, les tiques ainsi que les mycoses, contre les gingivites...), argent colloïdal, argile verte en poudre, un petit jeûne de 2 jours etc

~ anti boules de poils pouvant mener au plus grave aux si terribles occlusions intestinales malheureusement assez courantes (bloquage de quelque chose dans l'intestin/poils en surnombre ou objets divers) : adjoindre des haricots verts et autres indispensables si précieuses fibres de légumes pour un meilleur transit, régulièrement dans leur pâté + matière grasse telle que huile, margarine ou autre produit adapté en complèment alimentaire + croquettes adaptées + éventuels doux massages externes du sphincter et paraffine à avaler dans un 1er temps pour faire passer ce qui encombre malencontreusement 

~ occlusion intestinale : voir juste ci dessus

~ brillance du pelage : levure de bière en poudre AB dont ils raffolent en plus, c'est pourquoi à fortiori on aurait grandement tort de les en priver !  Mais aussi l'aloe vera, le jus d'herbe d'orge.

~ fuites urinaires/cystite etc.. : argile verte en poudre dans son eau/nourriture ou direct dans sa gueule avec une pipette, jus de canneberge, aloe vera, courgette, thym (infusion), "Uva ursi" (laboratoire Lehning), "Cantharis" (homeo), sur le plan purement alimentaire, leur éviter une alimentation déshydratante trop sèche (croquettes) apparemment (en bonne partie) ni plus ni moins responsable de cette pathologie 

*Choix des litières*

Minèrales non parfumées (grains navreusement collants aux pattes avec risque inoppiné d'ingestion) en prenant garde à chaque transvasement de eh oui... carrément retenir sa respiration à cause des émanations qui, mine de rien, d'autant qu'on y pense pas d'emblée, qui plus est, à force de répétitions, peuvent se montrer particulièrement étouffantes, au pire causer ou accentuer des anomalies respiratoires.. Le mieux étant encoe bien entendu de se protéger le nez ! Quant à nos amis félins ou autres rongeurs, ouf...le risque est fort heureusement moindre à chaque fois qu'ils la remuent, puisqu'ils ne bougent pas autant de quantité à la fois... 

animo

. LES CHIENS .

 ~ antibiotique naturel : argent colloïdal (lieu de vente juste ci-dessus), la propolis pure naturelle (sans alcool ni huiles essentielles nos animaux n'aimant pas ces dernières) pouvant aussi s'utiliser en usage externe selon les cas..mais aussi l' EPP (extraits de pépins de pamplemousse), argile verte en poudre à prendre l'une comme l'autre généralement en préventif externe et interne quelle que soit l'intrusion subie pour éviter/limiter toute inflammation future (blessure, boursouflure suspecte, piqure etc).

~ Petites blessures diverses : Prendre déjà l'un ou l'autre des 2 produits pré cité généralement en préventif désinfectant externe et interne quelle que soit l'intrusion subie sur l'animal pour éviter/limiter toute désagréable malvenue inflammation future (blessure, boursouflure, piqure etc).Les huiles essentielles naturelles de tea tree (arbre à thé) ou encore de lavande

~ remise en forme : silicium organique de qualité (voir ci dessous), aloès, argent colloidal, levure de bière, extrait de pépins de pamplemousse, jus d'herbe d'orge, echinacée, argile verte en poudre

~ anti inflammatoire (arthrite/arthrose ou autre) : curcuma bio (épice qu'on trouve facilement), extraits de bourgeons de cassis ou racine de réglisse (2 "cortisones dites végétales" à la place de la chimique), la "griffe du diable"

~ maladie dégénérative : curcuma, l'ail en très très petite quantité dans la pâté, gingembre, luzerne, echinacée, trèfle rouge, champignons (reishi, shutake, maïtake)

~ les os / entretien du capital osseux : le silicium organique de qualité (G5, prêle, ortie etc)

~ difficulté respiratoire (asthme bronchique grasse ou sèche etc dû éventuellement au pollen, poussières en essayant de chercher au mieux la cause etc) : huiles essentielles en diffuseur au choix d'eucalyptus, menthe poivrée.Les plantes : tisanes de sauge et mauve, molène, réglisse, guimauve, tussilage, astragale, l'échincacée ou (et) l'agent colloïdal pour rebooster l'organisme.En homéopathie : althea etc

~ problèmes de peau : silicium organique (voir ci dessus), aloe vera bio en interne et ou externe, levure de bière, mais aussi le souverain argent colloidal

~ vermifuge : idem pour les chats ci dessus

~ brillance du pelage : aloes, jus d'herbe d'orge

 ~ anti boules de poils pouvant mener au plus grave aux si terribles occlusions intestinales malheureusement assez courantes (bloquage de quelque chose dans l'intestin/poils en surnombre ou objets divers) : adjoindre des haricots verts et autres si précieuses indispensables fibres de légumes pour un meilleur transit, régulièrement dans leur pâté + matière grasse telle que huile, margarine ou autre produit adapté en complèment alimentaire + croquettes adaptées + éventuels doux massages en externe du sphincter et paraffine à avaler dans un 1er temps pour faire passer ce qui encombre

~ occlusion intestinale : voir juste ci dessus

~ fuites urinaires/cystite etc : argile verte en poudre dans son eau/nourriture ou direct dans sa gueule, jus de canneberge, aloe, courgette, thym (infusion), "Uva ursi" (laboratoire Lehning), "Cantharis" (homeo), sur le plan purement alimentaire, leur éviter une alimentation trop sèche (croquettes) apparemment (en bonne partie) ni plus ni moins responsable de cette pathologie 

 ------------

*petit supplèment

- chatons / comme pour nous humains, après l'irremplaçable idéal riche lait maternel de sa propre race, un lait vegetal oleagineux sans gluten (amande, noisette, chataigne, riz, quinoa etc) ou le lait maternisé (bio) à se procurer de pref chez le vétérinaire pour plus de sûreté de qualité ou de vache ou de chèvre bio coupé d'eau pour qu'il soit plus digeste, uniquement à ces bas âges là (normalement pas du tout ou beaucoup moins adultes à cause de la caséine que personne ne supporte en fait) .

- anti puce/tique / en préventif de la levure de bière bio non maltée en paillettes dont ils raffolent en plus à manger et même directement sur leur fourrure en la faisant pénétrer par brossage ou avec les mains au mieux, des feuilles de menthe ou branches de fougère séchées sous les coussins de nos amis à 4 pattes, quelques gouttes d'EPP déposées d'abord au creux de la main pour ne pas trop les effrayer (manière la plus simple) puis de là directement sur leur fourrure avec éventuellement pour parfaire le tout unn petit brossage ensuite avec une brosse ou dans leur shampooing habituel, 2 gouttes d'huile essentielle bio au choix de genevrier/arbre à thé/geranium directement dans le dos de l'animal, poudre de pyrèthre (bonne aussi contre les acariens, l'une n'empêchant nullement l'autre fonction)..A mettre telles quelles aussi dans le sac d'aspirateur..Quand la tique est déjà là soit le fameux "tire tique" qu'on ne présente plus ou encore simplement imprégner un coton de savon liquide ou vaisselle et le poser sur elle directement qui ne manquera pas de s'en aller très vite en s'y collant tout bonnement !

- anti acarien aspirateur / 2 gouttes des essentielles HE désinfectantes citées plus haut, à déposer d'emblée dans le sac aspi : simple efficace sans danger ! Poudre de Pyrèthre déjà citée plus haut qui marche aussi en général contre l'arrivage d'autres insectes..bis repetita..

- aspergez simplement d'un peu de vinaigre blanc (paillasson, tissu etc) dans les endroits où vous ne voulez pas, préférez que vos matous n'aillent pas.. Odeur qu'ils n'apprécient pas du tout pour le coup ! Sinon dans le même genre, du poivre, de la citronnelle en spray ou en huile essentielle..

 > POUR NOS AMIS OISEAUX : les aliments totalement proscrits pour eux qui de ce fait bien précis n'ont tous normalement strictement rien à faire dans la composition des produits comestibles qui leur sont consacrés dans le commerce ! < 

A NOTER → Cacahuètes salées grillées (les arachides surtout en été pouvant aller jusqu'à malencontreusement étouffer les fragiles oisillons, beaucoup de produits tout faits specialement pour eux en contiennent malheureusement très paradoxalement donc grande et juste vigilance lors des achats !), biscottes à effet gonflant, pain sec, riz cru, restes de pâtisseries, le lait (mauvais, indigeste comme pour nous, à la limite seuls les dérivés cuits comme le fromage peuvent l’être), riz non cuit, graines de ricin ou lin, d’aliments (trop) salés en général, noix de coco desséchée qui gonflent en provoquant des troubles digestifs, de larves de mouches (asticots) très résistantes de nature pouvant carrément perforer l’estomac naturellement délicat des volatiles etc..

>> Tout autant danger des boules de graisses nourriture suspendue pour eux et les chats indirectement !

Pensons quand on en a la possibilité à leur fournir régulièrement comme toujours toute saison tout type d'abris comme il se doit suffisamment en hauteur (y compris bien entendu au sol pour les rongeurs, petits mammifères et autres espèces) : eau/nourriture en excluant formellement cependant ce qu'on ne sait pas toujours la plupart du temps, à savoir les filets de boules de graisse qui provoquent beaucoup d'accidents fâcheux se transformant mine de rien en véritables si traîtres pièges mortels du fait tout bête que leurs minuscules pattes peuvent trop facilement tout bonnement malheureusement se prendre dans les filets contours sans pouvoir s'échapper trop souvent ! Une solution consiste à les leur donner à la limite en retirant ces fins filets plastiques incriminés ! Secundo en double effet nocif, sachons tout autant à leur charge que beaucoup de chiens ingurgitent en plus ces boules hyper protéinées sans plus de façon dès fois carrément l'une à la suite de l'autre avec de non moins graves conséquences de digestion !!..  

 AVIS EXPRESS AUX FABRICANTS CONCERNES ! 

On peut presque se poser la question, à savoir "où avait précisément la tête" ceux qui les ont mis au point sensés pourtant logiquement être bien informés et savoir parfaitement ce qu'ils vont faire, on s'y attendrait en tout cas largement à moins !?..Pourraient-ils enfin changer en adoptant vraiment tout leurs produits aux vrais besoins des oiseaux ! En retirant déjà normalement définitivement dans un 1er temps toutes ces substances néfastes initialement to ta le ment inadaptées que sont les arachides (cacahuètes grillées salées etc) incorporés dans la nourriture industrielle toute faite dont le niveau doit être à tout prix globalement relevé surtout pour tout nos amis animaux logés encore à pire enseigne que nous, le sur salé de manière générale (sans même re/parler des si désastreux dégâts de celui-ci quand il est déversé en quantité industrielle dehors par temps de neige alors que le sable ou le "sel ecologique" le remplacent bien mieux tout niveau / lire en annexe sur cette même page !), mais aussi les fameux filets comprimants pré cité ! En restant si possible comme on est pleinement quelque part en droit de l'attendre au départ, c'est encore mieux, dans des gammes 100% végétales les plus naturelles possibles !.. On est vraiment en droit de (se) le demander, vivement réclamer, contre toute attente ! De ce fait entre autre les bonnes vieilles graines en vrac restent bien évidemment encore à priori les meilleures..

Sauvetage // Recueil d'un oisillon blessé // Les toutes 1ères règles de base quelle que soit l'espèce concernée !

Petite rubrique ma foi importante, ce genre de sauvetages circonstanciés étant fréquents aux moments des nidifications printanières à répétition, sous prétexte parfois de faire malheureusement involontairement pire que mieux comme on dit, cela arrive à toute personne de bonne volonté, avant tout réfléchir en tout les cas à chaque fois un minimum déjà avant de faire n'importe quoi dans tous les sens du terme, à savoir précisément : l'écarter au besoin de tout danger - faire le distingo entre "petit plumé" qui peut plus facilement survivre au dehors essentiellement à condition qu'il bénéficie de l'aide de ses parents, ou pas c'est à dire plus jeune (yeux même parfois fermés) où là ce sera, on le devine, on le sait à l'avance, forcément plus délicat.Au besoin le mettre à l'abri dans un 1er temps en lui donnant à manger très délicatement (comme tout geste d'ailleurs fait sur lui) ce dernier ne pouvant encore le faire tout seul son bec n'étant pas encore normalement formé, à l'aide soit d'une pince toujours à bout fin et rond genre pince à timbres, bout d'allumette arrondi sinon une pince à épiler, une paille, un cure dent, bref tout ce qui vous tombe sous la main qui correspond à la description, ou encore celle disponible théoriquement en pharmacie en évitant bien évidemment les graînes toutes faites à ingurgiter directement, beaucoup trop grosses pour lui ! Idem pour le pain trempé à l'eau ou au lait à éviter tout autant ! Le nourrir d'aliments essentiellement riches en protéines plutôt comme il se doit par exemple de pâté pour chat/chien en très infine quantité à la fois, on ne peut plus facile à trouver, éventuellement additionné d'un jaune d'oeuf, miettes de thon/saumon, compote de pommes ou minuscules morceaux de fruits frais mous sans la peau (raisin etc), en tenant l'oisillon expressément debout (jamais allongé sur le dos !) le tout avec une hydratation au "goutte à goutte" (c'est bien le cas de le dire avec par ex un vrai compte goutte ou du bout d'un doigt trempé d'eau pure ou même de nourriture molle), en les déposant toujours très délicatement au bord du bec (jamais au fond du gosier !) - vérifier aussi toute trace de blessure (ailes/pattes avec sang apparent ou pas) - Voilà un bon début tout du moins en raccourci, le principal est dit, ensuite pour le reste, s'adresser bien évidemment idéalement à un spécialiste assermenté en la matière (veto, oisellerie etc) ou non (passionné "oiseauphile"..)..

Patte chat

Evitons leur les vers d'ailleurs pas toujours visibles à l'oeil nu dans leurs selles avec les vermifiges (bi)annuels en prévention, les puces et la "puce".. !

►Petite liste des noms étymologiquement déconseillés d'emblée finalement assez faciles à repèrer pour nos amis animaux pour d'évidentes raisons tels globalement tous ceux normalement commençant par "bel/bal/bill/luc(k)" mais encore concrètement les Satanas, Diabolo, Diablotin, Neo et toute cette cohorte facile à deviner avec un minimum de bon sens et jugeotte personnelle, tous de mauvais augure par définition même, pour ainsi dire mettre toutes les chances de bonheur de leur côté avec d'autres noms à l'inverse nettement plus beaux, prometteurs.. Inutile de préciser que cela marche bien entendu tout autant pour les  choix si délicats au fond si significatifs des prénoms de nos bébés à nous autres humains !.. voir rubrique générale "Soins naturels corps/esprit"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site