Questions/réponses/suiteetfin3

          - " Faire des rapprochements entre camps de concentrations/exterminations/de la mort (en états de guerres ou pas) entre nos 2 conditions est osé ? "

A la fin en arriver bizarrement si péniblement au 21ème siècle (siècle au final régressif des soit disantes si mystérieuses "lumières"...) à devoir si paradoxalement démontrer encore et encore des choses (tout domaine) qu'on sait pourtant pertinemment depuis toujours pour faire simplement plaisir aux dirigeants qui veulent avant tout nous faire stagner "en eaux troubles dans une espèce de désespérant puits sans fond, tour de manège sans fin" avec entre autre des questionnements pour la plupart totalement obsolètes comme pseudo normes situationnelles con'formatives.. orientées, établies dans la fameuse tentative de pensée unifiée : une technique de pernicieuse stagnation volontairement, mise en place du haut de nos si charmants décisionnaires, bien connue pourtant pas moins usée jusqu'à la corde + UN COMBLE en soit parmi tous à éviter en n'entrant surtout pas dans ces jeux de dûpes "perte de temps" non moins troubles..qui nous font oublier les choses là pour le cas, vraiment im por tantes, décisives pour nos évolutions !

Au delà des si pénibles automatiques "dialogues de sourds" auxquels on assiste habituellement des éternels clivages jamais d'accord (du moins pour l'instant...) : pour répondre à la question : assurèment si visiblement pas tant que ça loin s'en faut ! Il suffit par exemple DEJA POUR COMMENCER de juste "yeuter"... sur les significations 1ères exactes si vraies de tous ces termes si lourds, significatifs envers le VIVANT QUEL QU IL SOIT pour s'en convaincre très rapidement !

Cette espèce de "règle d'or" ne devrait elle par quel mystère pas s'appliquer aux animaux ?! (Idem d'ailleurs quelque part pour les arbres qu'on devrait tout aussi idéalement respecter un maximum, ne couper que pour un usage normal, en fin d'âge ou détruits par l'ecosystème en en replantant évidemment systématiquement d 'autres).

A ce propos, exemple criant cruellement de vérité parmi d'autres : certains de leurs ennemis ne s'étaient ils pas permis de dire entre autre carrément que les races noires, les juifs, les rouges (indiens) étaient soit disant "de sous races" pour mieux s'octroyer leur sort commun à travers un pseudo droit supplèmentaire de pleins pouvoirs (illégitimes) totalement HONTEUX INJUSTIFIES sur eux ! 

Parlant indirectement de camp.. le monde est indubitablement sous nos yeux en train de se scinder, pas seulement entre nos dirigeants et nous mais aussi bien malheureusement si bêtement entre nous, pour parler franchement...évitons celui des "Cocacolanutellaahquejohnny..."...Sans commentaire....

** Lire l'excellent classique  "Un eternel Treblinka"...

- " On ne devrait pas influencer ses enfants ? "

Tiens donc, première nouvelle, quel argument (bidon) c'est bien pourtant le rôle de base de tout parent de faire au mieux avec les moyens du bord en leur donnant le meilleur, ne doit-on pas le faire en priorité absolue, c'est bien normal non ?! N'inversons pas trop facilement hâtivement et il faut bien le dire, arbitrairement les choses comme malheureusement trop souvent ! Les enfants se portent très bien avec un bon mode de vie végé qui convient à tous sans exception, faut-il le rappeler utilement une énième fois ! On oublie trop facilement les fois où on les force bon gré mal gré ! Réaction innée normale de rejet de l'enfant face à une substance pour le moins incertaine et immonde non cuite ! Ne les pousse-t-on pas en fait pour dire vrai à en manger plutôt pour les conformer aux adultes leurs parents à qui ils veulent de toutes les manières ressembler, mimètisme oblige ! La grosse majorité refuserait de toute façon d'en manger si on leur expliquer de butte en blanc le fond des choses sans rien leur cacher.Gentiment à leurs yeux et ça se comprend, de très précieuses "peluches vivantes" (comment peut-il d'ailleurs en etre autrement, ceci dit bien entendu comme on s'en doute pas du tout péjorativement) qu'on tuerait de façon très cruelle et totalement inexpliquable ! De plus, ce qui est encore plus sournoît en soit, comme si ce n'était pas suffisant comme ça, ne les trompe-t-on pas en donnant d'autres noms apparemment anodins, à cette "marchandise particulière sanguinolente"  comme "steak, saucisson, jambon, sal'ami, filet, hachis, rotis, bavette, entrecôte, côtelette, faux filet, boudin, pâté, rillette, terrine, magret" etc découpée et pour cause..en tranches sous cellophane "passe partout", qui ne ressemble volontairement plus à rien surtout aux yeux de nos chérubins qui quelque part trompés par l'origine réelle de ces "produits" en fait moins banalisés, bien singuliers , plus qu'ils ne le pensent au départ, ont décidément bien du mal à restituer l'animal du début de "chaîne" ! Sans compter certains éleveurs/distributeurs qui enfoncent encore le clou sans état d'âme supplèmentaire en les rabaissant purement/simplement au banal terme faussement relatif, globalisant de "produit" ; un comble inouï !! Ce qui au final ne veut plus dire grand chose de suffisamment clair, encore moins à leurs yeux encore neufs de gamins innocents !! Après quoi, ne nous étonnons pas que ce "leurre" insidieux marche auprès d'eux..au moins un temps !..Sans parler dans le même genre, des cubes insignifiants de chair de poisson dont les gosses ne font bien souvent pas le lien de rapprochement, avec le vrai en entier (bravo les subterfuges en tous genres trompe papilles odorats et vues toujours au détriment de la vie animale sous toutes ses formes).Ceci dit, je ne vous le fais pas dire, vous vous en doutez bien, l'avez certainement facilement deviné vu la "teneur" continue de ce site : plus du tout en manger c'est du reste quelque part encore mieux..Nos amis et frères de création ne sont pas aussi "bêtes" loin s'en faut, que certains aimeraient croire pour ne pas affronter plus avant directement leur conscience..Du reste, en dehors d'une méfiance naturelle légitime après tant d'abus, envers les Etudes officielles binaires plus ou moins libres, bien faites, tenant compte plus ou moins des bons éléments dans leur ensemble, on a apparemment remarqué que plus les enfants avaient un QI élevé, plus ils faisaient librement le choix d'un mode de vie végétarien avec une meilleure empathie générale envers leurs semblables.Que des qualités profondes en somme réjouissons-nous ! Après tout sans parti pris, quoi de plus normal, logique, révélateur et en en notre faveur non ?! Pourquoi ne nous en servirions-nous pas comme élèment d'information positif ?! Ceci dit, il suffit, on a malheureusement déja vu ce cas de figure extrême dans les médias, qu'un adulte végétarien/lien, pire un enfant, un bébé d'un couple végé faisant au mieux dans la vie, ait par malchance un problème quelconque relativement grave, pour que, bien attendus au tournant, plus que d'autres en tout cas, n'ayant pas le moindre droit à l'erreur (quoi de plus normal quelque part dans un monde étrangement inversé..), les journalistes sous ordre, s'empressent bien évidemment tels des "espèces de charognards" (pour certains en tout cas/pas de généralité !) de lui tomber dessus sans beaucoup de ménagement en général, en s'emparant lourdement à coeur joie du sujet mis à leur sauce excessive habituelle avec gros(siers) amalgames et interprétations en tous genres, le condamnant d'office sans aucun cadeau, ni acceptation préalable du moindre écart..Journaleux tendancieux friands de pseudo scandales montés en épingle avec souvent 3 fois rien, fidèles à leur réputation, on peut toujours compter sur eux et leur soit disant impartialité humanisme et professionnalisme pacotille de perroquet pathétique orienté ! Qu'y a-t-il de réjouissant quand on y réflechit bien, à donner à son enfant de la chair et du sang à manger ? Les gosses ressentent de toute façon très tôt un gros malaise à ce niveau sur le sujet, dès qu'ils réalisent quelque chose qui leur apparait très justement pas normal du tout à leurs yeux, et ils ont bien raison : que les bêtes qu'il chérissent et admirent tant, se retrouvent dans leur assiette pardi ! Pendant que les adultes essayent sommairement de le leur cacher tant bien que mal, pour tenter de leur faire passer la "pilule"..ou plutôt le morceau de bidoche !..C'est aussi simple à comprendre et admettre au fond que ça n'est-ce pas ?!..L'idéal pour un nourrisson restant évidemment le lait maternel, inutile de le rappeler tant c'est évident, nul besoin de débat (encore moins pseudo scientifique retardataire 100% inutile il faut bien le dire "à la mords moi l'noeud") là dessus, comme pour tellement d'autres sujets qui a pourtant été fait pour rien, à part une perte de temps totale ! C'est comme se demander la couleur de la lune ! Ca coule de source, ensuite sinon, quand la nature ne nous en pourvoit pas spontanèment assez par les voies naturelles, bien sûr les laits végétaux très riches (jument, riz, amande etc).N'oublions pas non plus les bonnes glaces et sorbets à l'eau pour nos chérubins..Nous avons en tout cas essayé comme vous avez peut être pu le constater jusqu'à présent, d'être le plus clair possible pour ne pas être interprété de travers, pas forcément au bon degré comme malheureusement cela arrive, éventuellement par banale pure méprise, ou des fois même mauvaise foi adverse objectivement plus ou moins caractérisée il faut bien le dire..En fournissant des éléments incontournables qui sautent à dire vrai littèralement aux yeux, à la face de chacun, en tout cas qui ne se la voile pas par un moyen ou un autre.Il y a quand même des choses qu'on ne peut nier au delà du simple fait des sensibilités, considérations et opinions de chacun et du sempiternel "en tout cas c'est ce que je pense.."' qu'on entend trop souvent en dédouannement par trop facile de tout..Autrement dit pour (ne pas) changer.."braves gens ayez tous vos propres avis divergeants dans une ronde sans fin", cela somme toute arrange ma foi fort bien les "hautes sphères" qui de toute façon, au final s'occupe de tout, de prendre les grandes décisions à votre place, les siennes poursûr..faisant vivre pleinement le célébre dicton qui dit qu'on est jamais mieux servi que par soi-même ! "Discutez toujours entre vous, vous nous intéressez.." Y compris à ceux qui remettent toujours tout en question même les évidences plus que frappantes, en persistant étrangement à encore fermer les yeux envers et contre tout  après des événements pourtant indéfendables tragiques explicites comme la "vache folle" et cie et j'en passe..En ne se privant pas parfois même carrément sans plus de réflexion personnelle ni de vergogne, de répéter les assommants leitmotivs préfabriqués des médias en affublant ceux avec lesquels ils ne sont pas d'accords, d'étiquettes formatées grossières déplacées aux qualificatifs terminant la plupart du temps en "isme" que tout le monde devine, inutile de les nommer, cela leur ferait une gloire inversée de ce fait totalement inutile ..Car quand bien même, imaginons un peu un monde comme il devrait être, c'est à dire débarrassé une bonne fois pour toute de toutes ces barbaries banalisées, institutionnalisées par "pseudo habitudes" qu'on nous a infligés mine de rien bon an mal an..Nuançons les choses comme il se doit, comme elles sont histoire d'être bien compris : certaines sont évidemment bonnes, rappelons-le, tout n'est pas à jeter loin de là, noir ou blanc comme on dit, d'autres par contre à l'inverse sont totalement régressives, primaires, dont on a assurèment rien à retirer de bon, loin s'en faut..Ne serait-il incontestablement pas plus beau ? Qui peut prétendre en toute bonne conscience le contraire ?!..Quelle belle image (de marque) d'une planète (sanguinaire) ! On aurait même du mal à s'imaginer de telles atrocités dans un monde..disons..plus "normal" ! Après à dire vrai les mots ne veulent plus vraiment dire grand chose face à une telle situation, à ceux qui ne veulent pas encore comprendre..Qu'y a-t-il de réjouissant après tout à manger, plutôt boire du sang, qui plus est obtenu dans la souffrance du donneur ?! Nous ne sommes quand même plus au 19e siècle du temps, apparemment en tout cas d'après ce qu'on nous en a montrés , quelque peu glauque de Maupassant et Zola très bien dépeint dans des "images d'Epinal" mais aussi dans des films comme "Elephant man" et d'autres où des "braillards/bravaches" mangeaient des horreurs comme de la tête de veau et autres "réjouissances" du même genre de basse fréquence !! A contrario de tout ceci pour aller encore plus loin dans cette excellente démarche de santé publique, n'oublions pas de faire aussi des suggestions (appuyées) aux cantines scolaires pour qu'elles aillent le plus possible dans la qualité alimentaire du naturel, et si possible, encore mieux, ça ne coûte rien de demander, les plats végétariens bons pour tous..si elles ne s'y sont pas encore mises..Heureusement tout le monde commence enfin de plus en plus à reconnaître le bien fondé de tout ceci.Normal après tout, comment peut-on encore l'ignorer, en continuant de fermer sciemment les yeux devant tant d'évidence et d'injustice tout niveau..Heureusement, c'est malgré tout un tant soit peu réconfortant, les choses sont progressivement en train de changer, tout le monde commence enfin de plus en plus à le reconnaître, à se préoccuper au minimum du sort des bêtes, au mieux à l'intégrer dans leur vie et mode alimentaire.Et c'est tant mieux inutile de le préciser, on l'aura parfaitement saisi ! Normal après tout, comment peut-on encore l'ignorer, en continuant de fermer sciemment les yeux devant tant de scandales sanitaires, d'évidences et d'injustices tout niveau essentiellement sur les plus faibles pour changer..Tout le monde reconnait maintenant sans exception, il était plus que temps, que de toute façon trop manger de viande c'est mauvais, surtout pas tous les jours ! En consommer moins, c'est déjà mieux que rien : une étape pour ainsi dire pour rattraper un long retard de civilisation..Plus du tout, c'est bien évidemment encore mieux et même en 1 seul mot : l'idéal ! Le végétarisme c'est pour la vie, quand on y a goûté, on ne peut plus s'en passer, et difficilement faire autrement, encore moins repartir en arrière pour ceux qui mangeaient carné avant ! Faudrait-il désespérément attendre une 2ème "vache folle" (qui l'était d'ailleurs d'une certaine façon bien avant avec les traitements qu'on lui inflige bien trop souvent) pour réagir en supprimant la viande ? Une bonne vague de vie (pas de mort) est incontestablement en mouvement, pourquoi ne pas la suivre pour le bien de tous..Sans vouloir trop influencer quiconque..plus que de raison en tout cas..n'est-ce pas au fond au vu de tous les éléments qui parlent d'eux mêmes, à qui ne se les voile pas, la meilleure et seule solution pour l'avenir ?!..Excusez en tout cas le ton du site que certains pourraient peut être en partie, juger un peu..disons..péremptoire..Vu la situation et les excès subis par certaines castes d'animaux d'élevage et autres..cela peut se comprendre et s'expliquer, me semble-t-il, avec un minimum de bonne volonté et "d'ouverture d'yeux", n'est-ce pas ?! Encore une fois sans vouloir diriger personne plus que de raison en dictant une "conduite alimentaire" pourtant assurèment pleine de bons conseils résultant de plusieurs dizaines d'années d'expérience personnelle et commune, arrêtons donc (même en voulant souvent bien faire..peu importe) de surgâver depuis trop longtemps nos chérubins avec la perpétuation (in)volontaire de bien mauvaises habitudes héritées en droite ligne de certains de nos parents, ce encore moins quasi à chaque repas avec des "substances cadavériques" qu'on sait en fait réellement mauvaises à tous les niveaux, dont on se passe avantageusement excellemment très très bien.Il serait réellement grandement temps d'en prendre conscience, réagir à bon escient pour un bien aussi tout niveau ! Avouons tout de même tant c'est visible par tous, qu'il y a bien de quoi..disons..être pour le moins remonté face à la tournure grandissante de certains abus caractéristiques connus..c'est un monde quand même ! De toute manière selon toute logique, et vu sous tous les angles possibles, il faudra bien que la consommation carnée cesse un jour ou l'autre définitivement comme au début dans le pseudo communément appelé "paradis perdu" pour que le monde change enfin en bien une bonne fois pour toute depuis le temps qu'on attend..Encore une fois, on ne le répétera jamais assez, ne tombons pas dans le piège de la facilité en se voilant la face dans son petit cocon/confort personnel, devant les réalités dérangeantes, ayons plutôt le courage de les affronter face à notre conscience, seule manière de faire avancer, changer, si possible durablement ! Avons-nous d'ailleurs à fortiori encore le choix de faire autrement que de revoir urgentement certains comportements au fond pas si naturels ni bénéfiques que ça ! Sachons même parfois afin de nous y aider (mieux) écouter nos enfants pleins de bonne volonté, portés naturellement sur l'écologie (la vraie ou la "gadget" qui n'est après tout qu'une de ses facettes) qui, avec leur ressenti intact, leur esprit pas encore formaté, voient souvent les choses comme elles devraient être..Beaucoup de gens s'accomodent encore, comment dire..d'un "raisonnement du milieu" consistant à dire qu'après tout, toute considération extérieure, il faudrait raisonnablement manger un peu de tout (merci en passant les pubs tv pro viande qui les maintiennent constamment dans cette opinion).La question est : peut-on rester indéfiniment entre 2 ? Evidemment c'est sûr que c'est indéniablement mieux que rien, une bonne amorce de processus, qui les incitera à changer encore plus, mais pour l'instant de fait, insuffisante par rapport au lourd tribu constant que paient pas mal d'espèces animales pourtant égalitaires en tout point à la base, à nos précieux proches animaux compagnons de vie à la maison..

- " Que dire des fetes de fin d'année pires moments parmi tous pour eux ? "

En 1 mot : une gabegie "bain de sang" affreusement démesurée sans nom qu'on pourrait pourtant facilement éviter si on le voulait, c'est presque ça le pire dans l'histoire avec un minimum de volonté commune ! Ne sont elles pas pourtant symboliquement des périodes d'amour sacrée, en aucun cas de mal sacrificiel (in)direct personnalisé dans toute sa splendeur ! On voudrait presque nous faire croire qu'une fete de fin d'année sans les plats carnés typiques qui vont avec que nous ne citerons pas, pas la peine on ne les connait que trop bien, ce ne serait pas une totale fete réussie !! Pour qui ? Les vendeurs ça c'est certain, qui ont bien entendu comme on dit, plus d'un tour dans leurs sacs avec leurs subtiles poussives techniques de vente, défendent à qui mieux mieux tout simplement adroitement et tout aussi sournoisement, effrontément, sans beaucoup de scrupule, leur "steak becs et ongles"..c'est bien le cas de le dire ! On a malheureusement bien ancré ce genre "d'idiotie routinière" dans nos tetes, le mal est fait pour raison commerciale..Ce n'est pas non plus du tout une raison suffisante pour se résigner une seule seconde, tout peut changer en changeant ce qu'il faut déjà dans nos vies, la vie n'est-elle pas faite elle meme de changements successifs ?! Tous les produits publicitaires sont en général justement ceux à ne pas acheter.. Tradition égale-t-elle cruauté ?? Faisons en notre propre conclusion finale si on continue de regarder les choses en face sans se voiler la face ! En résumé pour parler clairement : "table sanguinaire du diable ou sans aucune commune mesure nettement plus saine tout niveau de dieu" (au fond il n'y a quelque part pas d'autre mot quelque soit le nom qu'on donne à ces représentations peu importe) ? A chacun de nous de se poser au plus profond cette question cruciale et de choisir ! En tout cas notre choix à nous, celui de millions de gens de par le monde est fait depuis longtemps, depuis toujours, depuis que le monde est monde : vive donc définitivement indéniablement les "fêtes sans produit cruauté" au fond sans nul autre pareil niveau respect de base, estomac, accord avec soi même, le monde qui nous entoure qui nous connecte tous, ses profondes convictions ! C'est si facile, sinon, ceci dit encore une fois sans surmoraliser personne, ce serait vraiment de la mauvaise volonté au regard de tout ce qu'on sait et qu'on ne pourra de toute façon étouffer bien longtemps !

- " Et les satanées expériences des labos sur les animaux servent-elles au fond vraiment à quelque chose ?"

Bien sûr que totalement non, pourquoi, vous en doutiez un seul instant, c'est pourtant tout aussi évident comme constat quand on se renseigne un peu plus loin que la vitrine nauséabonde pleine de faux bons sentiments pailletés, que tout le reste de l'esbrouffe, y compris bien entendu dans certains show médiatisés hypocrites honteux, faussement compatissants jouant sur une factice émotion en amont, que nous ne nommerons pas, vous les connaissez aussi bien que nous qui vont jusqu'à racketter les gens pris pour plus bêtes qu'ils ne sont, du reste déjà démunis par leur pouvoir d'achat avec de faux espoirs qui arriveront comme par hasard toujours après, après..après quoi : le déluge peut être ?! Et tous les ans, ça n'empêche qu'on reprend inéxorablement les mêmes, que ça recommence de plus belle, à quand les résultats concrets tant attendus, en dehors bien sûr de quelques "miettes" ici et là pour faire habilement patienter encore et toujours dans un éternel jeu d'espoirs et de dûpes ! On attend encore ! Qu'on arrête enfin de faire croire à tort (on gagnerait bien du temps, des faux espoirs et de l'argent) que la recherche est (plus) compliquée (que prévue) alors que de surcroît il y a visiblement des traîtements naturels assez connus dans beaucoup de pathologies qui peuvent marcher mais là, étonnam'ment et paradoxalement mis de côté pour de sombres raisons..Ne pêchons pas non plus par naïveté au risque dans ce cas, d'espoirs déchus quelque part bien mérités..Conclusion : des dizaines d'années de recherches en tout genre pour quoi au juste, osons regarder comme pour d'autres choses, la vérité bien en face : tout au plus des cosmétiques chimiques d'usages superflus, la plupart du temps inefficaces de surcroît, ou traîtements médica'menteux (rs) moyenâgeux inefficaces sur ces pauvres animaux scandaleusement réduits à l'état d'éprouvettes ! Que peut-on de toute façon espèrer de manière sensée, de telles pratiques d'expérimentations animales atroces inimaginables de plus totalement inutiles, de millions d'animaux de par le monde chaque année ! Qu'ils tenteront bien sûr jusqu'au bout, comme ils l'ont toujours fait, les connaissant eux, leurs procédés et autres façons de faire tout aussi mesquines, sans aucune limite, de justifier pour toutes les bonnes raisons du monde, en fait sans fondement, en 1er lieu que c'était pour sauver en priorité des humains, peu importe les conséquences etc etc..tout dans le même genre de baratin de plus en plus grotesque (semblable aux soit disant prétextes éhontés "baudruches" des guerres qui n'ont jamais eu intrinsèquement aucune raison d'être, encore moins leurs incommensurables dégâts, de tout temps en fait bien poussées toujours par l'arrière).En définitif quand on y regarde de plus près, comme on ne peut que le con'stater, les techniques sont au final desespérément toujours les mêmes vieilles bonnes récurrentes quelque soit le domaine concerné.le temps passe parlant de lui-même comme preuve irréfutable de tout ce non sens, sans besoin d'autres explications inutiles ..Quelque part d'une certaine façon dans la même optique n'accuse-t-on pas aussi vulgairement et lâchement son chien de tous les pires maux pour se donner le droit de l'abattre sans plus de réflexion sans gêne ni minimal respect de la vie ?! Simple et cupide question de marchés au final, comme tant d'autres, comme on le sait visiblement que trop bien ! Vérifier et acheter le plus possible les produits BIO ou sous estampille "Valitox sans tortule animale". De plus il existe une menace planante qui empire encore le tout, d'une directive européenne totalement illogique à contre sens des efforts de la population, sur les chiens/chats abandonnés ou errants qui se retrouveraient systématiquement dans ces honteux laboratoires de la mort ! De qui se moque-t-on, décidément c est de mieux en mieux !

- "On nous interdit tout, la viande aussi, marre la fin ?!.."

Plus que fatigués à la fin (et il y a largement de quoi avouons-le !) d'entendre à longueur de temps "à qui mieux mieux" ce poncif usé jusqu'à la corde qu'il faut manger raisonnablement de tout "point barre"..La "voie équilibrante dite du milieu" pour toute chose est il est vrai très tentante, marche même incontestablement à merveille pour la plupart des choses, poussant même parfois cependant il faut bien le dire, à une "espèce de paresse intellectuelle sclèrosante en adhèrant, se ralliant trop facilement, hâtivement à l'opinion sécurisante confortable tiède de la masse" (de surcroît trop souvent pré mâché, que trop formatée, ce qui n'arrange rien!), sauf nommément justement sur le plan culinaire où quelques uns des "interdits" qu'on nous balancent trop souvent abusivement à longueur de temps sonnent eux pourtant bien vrais (telle la "viande") > autrement dit les "fameuses exceptions" présentes pour tout, après tout rien d'étonnant à cela..C'est connu, qu'une majorité surtout "suivante" a-t-elle pour autant toujours raison ? Evidemment que non, pas toujours ! A l'inverse parfois (souvent) d'une "minorité grandissante" qui elle contre toute attente, peut être plus disons "dans le vrai"..?? En 1 mot comme en 1000 on ne le répétera de toute façon jamais assez ; on ne doit oh grand jamais s'empêcher d'un minimum de réflexion vraiment personnelle (dur dans les temps qui courent) tout domaine avec un maximum d'informations indépendantes..! 

- Et que penser de cette soit disante futuriste "viande in vitro" ?

A la base très franchement on peut répondre à cette question catégoriquement en sachant qu'on a de toute façon pas besoin de viande vraie ou fausse façon de "l'aile ou la cuisse.."(film) pour vivre, que notre régime normal ainsi que celui de nos tout 1ers ancêtres est, on ne le répétera jamais assez, ainsi (frugivorien/cueilleur) ! Il ne s'agit au fond que d'une "alternative mi chemin" pour répondre d'une façon ou d'une autre à la génération des "mordus de barbaque" à dire vrai, parfois encore trop conditionnés dans les à plus d'un titre funestes habitudes qu'on leur a faites prendre au fil du temps, pour s'en passer contrairement aux nouvelles générations qui diffèrent fort heureusement de plus en plus totalement, de cette vision plus que cruelle "droit dans le mur" de choses qui ne peuvent de toute façon plus durer à plus d'un titre..Ceci dit, si c'est bon à prendre comme tel pour éviter toutes ces insoutenables plus qu'atroces souffrances animales en attendant mieux, c'est justement mieux que rien faute de mieux, faute de l'excellentissime "tout végétal"..

- " La boucherie : un art (du moins très hâtivement supposé) ? "

Une espèce de ni + ni - "bonne blague carabinée de l'année ou même du millènaire..." ou quoi, c'est fou d'entendre ça ??!! Le croient-ils déjà eux-mêmes ou essayent-ils du moins ?? PLUTOT VRAIMENT SI JUSTEMENT DE PLUS QUE MAUVAIS GOUT à vrai dire ! Il y a vraiment de quoi se le demander tant c'est complètement incongru, délirant ce renversement insidieux rampant si dangereux des normes de valeur !!  C'est en tout cas ce que n'hésitent pas à claironner promptement certains acteurs de cette dite "profession"...Ce qui est néanmoins sûr c'est que ça sonne to ta le ment ridicule dès qu'on entend ce genre de fieffées imbécilités au 1er degré.....Pire que "l'art moderne" en général (D AILLEURS tout un autre sujet à part entière) : celui du "sadisme pur" si tant est qu'on puisse appeler cette pratique "un art" ?!.....

Au même titre on suppose que la non moins ignoble corrida (sur taureaux et taurillons même pas épargnés de surcroît aux inégales forces puisqu ils sont souvent calmés en douce par des drogues), de tout temps promue en fait avant tout (avant les soit disantes "liesses populaires") en amont par nos singulières satanées élites au sang bleu aux non moins singuliers penchants typiquement génétiques...elle aussi en perte de vitesse totale fort heureusement ! L'art "mal'sain...", décadent de supplicier, autrement dit plus clairement "faire le mal" impunèment (ou presque durant un temps) pire sur des plus faibles, tenter adroitement de banaliser la mort, la violence gratuite presque toujours injustifiée STSF (relayés en soit par la tv poubelle et nouvellement  les jeux videos merci en passant à eux tout autant !), les contre moeurs et anti sacro saintes valeurs, principaux rempart avec la FAMILLE INDIVIDUELLE PRIVEE  !!!

- Certains végétariens se permettent de juger sans ne connaitre quasiment rien au (si beau ?) métier d'éleveurs !..

Certes il est dans tous les cas bien évidemment TRES fortement recommandé de connaître le moindre sujet (brûlant) Xou Y avent de juger en connaissance de cause, le plus objectivement possible, on ne le remettra pas du tout ce bon principe en question loin de là ! Par contre ici dans ce cas bien précis il suffit juste d'ouvrir les yeux normalement (comme chacun devrait le faire à un moment ou un autre) pour s'apercevoir instantanèment des à la base nombreux inadmissibles scandales/dégâts collatéraux physiques/moraux/santé à tous les niveaux de la chaîne de chaque côté de la barrière en commençant par les 1ères victimes (les bêtes), et c'est vraiment vraiment vraiment si peu dire face à de telles réalités dignes d un "perpétuel enfer grandissant mine de rien sur terre"...si on laisse ainsi faire sans réagir si légitimement comme on est de plus en plus nombreux A LE FAIRE de toutes les manières possibles !!!!!!!!!!................

Ceci dit, certains des dits "végétariens jugeurs" connaissent très bien leur affaire après s'être suffisamment documentés comme il se doit avec au besoin à l'appui de nombreux réels témoignages pris au vif sur le terrain ou d'ex "employés dégoûtés (il y a avouons-le bien de quoi..!!) DE LA BIDOCHE" des plus concrets, crédibles...

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site